pronoturf-gégé23 et cyr87

Au Pays du Trot , Pronos sur toutes les courses au trot .

UNIVERS de PAN, CYRIL et Elodie vous souhaitent la bienvenue . Bonne Chance. Une pensée a notre ami Gégé

Août 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier

hippodrome de vincennes

hippodrome d'enghien

hippo auteuil-longchamp

hippodrome saint cloud

hippodrome maisons laffitte

hippodrome de caen

hippodrome de vichy


    Les révélations de 2015 chez les chevaux en plat- 21/12/15

    Partagez
    avatar
    elodie

    Messages : 8796
    Date d'inscription : 08/05/2011
    Age : 69
    Localisation : Dans le 08 - et c'est très joli ! oui ! oui !

    Les révélations de 2015 chez les chevaux en plat- 21/12/15

    Message  elodie le Lun 21 Déc - 21:06


    2015 se termine et nous vous proposons de revenir sur l'année écoulée en évoquant les révélations de 2015 chez les chevaux de plat. Dans notre liste non exhaustive, nous évoquons les 2 ans d'un côté et les 3 ans et plus de l'autre... Vous avez la possibilité de voter parmi notre sélection pour vos révélations préférées.


    Chez les 2 ans…

    Air Force Blue

    Le meilleur 2 ans en Europe, pour l’instant, c’est lui. Ce pensionnaire d’Aidan O’Brien a couru 5 fois, s’imposant à 4 reprises. Il a été vraiment impressionnant lors de sa dernière sortie de l’année dans les Dewhurst Stakes (Groupe 1). Ce fils de l’étalon qui monte, War Front, a montré le changement de vitesse des bons chevaux et il s’annonce déjà comme un candidat aux Classiques pour 2016.






    Antonoe
    Impressionnante dans le Prix des Marettes pour ses débuts, Antonoé avait ensuite « plié » l’espoir Gherdaiya dans le Prix d’Aumale (Groupe 3). Favorite du « Marcel Boussac » (Groupe 1), Antonoé n’y a pas fourni sa valeur, se faisant une blessure du bassin. Antonoé sera revue en 2016 et si elle est capable de revenir au niveau qui doit être le sien, elle doit être l’une des pouliches qui va marquer l’année 2016.



    george patton

    Deux courses, deux victoires. Pour l’instant, le palmarès de George Patton est vierge de toute défaite mais il n’a jamais été testé dans les courses black type. Le 9 août, à Deauville, George Patton a battu Robin of Navan : il est d’ailleurs le seul cheval en France à l’avoir devancé. On attendait donc ce représentant de la casaque Allen dans les courses de Groupes, mais Jean-Claude Rouget a finalement fait le choix de l’économiser. George Patton s’annonce comme un espoir pour 2016 et il est probable qu’on le revoir à Deauville, à l’occasion des courses sur PSF du mois de mars, avant qu’il ne monte vraiment de catégorie.



    Robin of Navan

    6e sur 14 en débutant à Kempton, Robin of Navan a rapidement pris goût à la victoire en France. Ce pensionnaire de Harry Dunlop est « FR » et son entourage en a profité pour le courir dans l’Hexagone, profitant ainsi des primes aux propriétaires. Rapidement, Robin of Navan a grimpé les échelons pour devenir en fin de saison l’un des meilleurs 2 ans en Europe. Le 1er novembre, il s’impose de bout en bout dans le Critérium de Saint-Cloud (Groupe 1), permettant par la même occasion à celui qui l’a toujours monté en France, Tony Piccone, de gagner son premier Groupe 1.

    A lire sur le sujet :

    Robin of Navan – Tony Piccone, un duo intouchable




    Ultra

    “Ultra peut devenir un cheval de Derby”. Cette déclaration d’André Fabre montre à quel point il faut prendre Ultra au sérieux. Toujours invaincu après trois courses, Ultra avait impressionné pour sa 2e sortie à Longchamp remportée dans des temps partiels sortant de l’ordinaire. Il avait tellement bien gagné sa course B ce jour-là, qu’il a pris le dessus sur son compagnon d’entraînement et de couleurs, Cloth of Stars, lauréat le même jour du Prix des Chênes (Groupe 3). C’est donc Ultra qui a été choisi par André Fabre pour courir le « Lagardère » (Groupe 1) – rallongé cette année de 200 pour se courir sur 1.600m. Après un très bon parcours, Ultra ne déçoit pas et contre l’armada anglo-irlandaise qui était bien décidée à ramener outre-Manche le « nouveau Lagardère ». Ultra a défendu avec brio l’étendard français sur notre sol et on attend de lui des coups d’éclats chez les Anglais l’an prochain.



    Prix des Réservoir Trixia

    Voilà une pouliche invaincue qu’il faut suivre en 2016. Cette représentante de l’équipe Séroul/Rossi a gagné en octobre le Prix des Réservoirs (Groupe 3), à Deauville, avec beaucoup d’assurance. Frédéric Rossi déclarait alors qu’il n’avait jamais eu une pouliche de ce calibre dans ses boxes. Avec Trixia, il peut espérer courir la Poule d’Essai des Pouliches (Groupe 1) – qui va se courir en 2016 en ligne droite à Deauville – avec une première chance.








    Les 3 ans et plus…

    Ascot_Amazing Maria_6465 - Redimensionnée -Amazing Maria

    Estimée en début de carrière par Ed Dunlop – qui lui a même fait courir les Oaks (Groupe 1) – Amazing Maria a passé un vrai cap en 2015, à 4 ans, chez David O’Meara. Elle gagne à la surprise générale à Royal Ascot les Duke of Cambridge Stakes (Groupe 2) avant de s’imposer dans les Falmouth Stakes, puis à Deauville dans le Prix Rothschild (Groupes 1) devant la meilleure 3 ans française sur le mile, Ervedya.

    A lire sur le sujet :

    Prix Rothschild : Ervedya battue par une pouliche Amazing

    Erupt

    Erupt n’a débuté que le 23 avril, dans une « G » à Lyon. Mais deux mois et demi plus tard, le 14 juillet, il est devenu gagnant de Groupe 1 dans le Juddmonte Grand Prix de Paris. Cheval au physique imposant, Erupt a été une bonne surprise de l’année 2015, au développement tardif. 5e de « l’Arc », il s’est bien défendu ensuite dans la Japan Cup (Groupes 1), s’y classant 6e. On le reverra en piste l’an prochain.

    A lire sur le sujet :

    Cocorico dans le Grand Prix de Paris grâce à Erupt

    IMPASSABLE


    Impassable a couru deux fois à 2 ans de façon très discrète sur des piste souples et lourdes. De retour en 2015, cette fille de Gwenseb montre qu’elle a passé un cap. Elle gagne son maiden sur PSF, puis termine 2e d’une course sans train, et ensuite s’offre Wekeela dans une course à conditions à Chantilly. Elle se présente début juin au départ de son premier Groupe à l’occasion du Prix de Sandringham (Groupe 2) qu’elle remporte en bonne pouliche. On l’attend alors au niveau des Groupes 1, mais c’est finalement sa compagne de couleurs et d’entraînement, Bawina, qui se présente dans les épreuves sur le mile au plus haut niveau. Impassable est de retour en octobre seulement, à l’occasion du Qatar Prix Daniel Wildenstein (Groupe 2) qu’elle remporte également. 6e ensuite du Breeders’ Cup Mile, Impassable n’a pas tout montré et elle peut s’imposer au niveau Groupe 1 en 2016.

    A lire sur le sujet :

    Retour sur la victoire d’Impassable dans le Prix de Sandringham

    mille et mille

    Mille et Mille a commencé l’année en valeur 38,5. Il l’a finie en 50,5 ! Que de chemin parcouru par ce stayer en 2015 (!). Après avoir gagné son Quinté+, il a été orienté vers les courses black type pour stayers. Son talent – conjugué à la faiblesse de l’opposition dans la catégorie du grand fond, il faut le rappeler – lui a permis de s’imposer en fin d’année dans le Qatar Prix du Cadran (Groupe 1). Il confirmera ensuite, face à une opposition plus sérieuse, en prenant la 3e place du Prix Royal-Oak (Groupe 1).

    A lire sur le sujet :

    Qatar Prix du Cadran : Mille et Mille à l’heure au rendez-vous

    muhaarar

    Depuis quelques saisons, l’univers des sprinters « tournait en rond » avec toujours les mêmes chevaux en haut de l’affiche en Europe. Muhaarar a réussi à secouer tout ça quand son entourage a décidé de l’orienter sur les parcours de vitesse après sa tentative dans la Poule d’Essai des Pouliches (Groupe – 8e après un parcours exécrable). Muhaarar a remporté quatre Groupes 1 de suite sur le sprint : d’abord la Commonwealth Cup, une épreuve nouvelle créée à Royal Ascot, puis la Darley July Cup, le Prix Maurice de Gheest et la Champion Sprint Cup (les trois dernières épreuves citées face aux aînés). Muhaarar a été la révélation de l’année sur le sprint – alors que son entourage l’avait orienté sur le mile en début d’année – et même la révélation de l’année en Europe chez les 3 ans.

    Fort de ce palmarès très complet, Muhaarar ne joue pas les prolongations à 4 ans et il commence sa nouvelle carrière, celle d’étalon, en 2016, au haras de son propriétaire le cheik Hamdam al Maktoum.

    A lire sur le sujet :

    Prix Maurice de Gheest : l’incontournable Muhaarar

    New Bay



    Deuxième d’une « D »sur le sable de Chantilly pour son unique sortie à 2 ans, New Bay n’avait pas lorsque l’année 2015 a commencé le profil le plus « classique ». Pourtant, dès sa 3e sortie, il a montré qu’il avait le niveau des meilleurs, terminant 2e de la Poule d’Essai des Poulains (Groupe 1)  après avoir longtemps attendu – logique, vu qu’il s’élançait tout en dehors. Il prend ensuite la direction de Chantilly où, rallongé de 500m, il s’impose dans le Prix du Jockey Club (Groupe 1). New Bay devient alors le meilleur 3 ans français – dans une génération qui ne sort pas franchement de l’ordinaire – et il gardera cette position jusqu’à la fin de saison et sa 4e place dans « l’Arc » en ayant entre-temps gagné le Prix Guillaume d’Ornano et le « Niel » (Groupes 2).

    A lire sur le sujet :


    Retour sur la victoire de New Bay dans le Prix du Jockey Club

    Vazirabad

    Le 18 juillet, alors qu’il avait couru 3 fois, Vazirabad n’avait gagné qu’une « F » à Dieppe. Ce succès marque toutefois le début de son ascension, puisque ce représentant de S.A. Aga Khan n’a plus connu la défaire ensuite. Devenu le meilleur stayer de 3 ans en France à l’occasion du Qatar Prix Chaudenay (Groupe 1), il est devenu le meilleur stayer français tout court en gagnant avec classe le Prix Royal-Oak (Groupe 1). Vazirabad fait la différence dans cette catégorie par rapport à ses adversaires parce qu’il est capable de placer une vraie accélération après plus de 2.400m de parcours. On le reverra l’an prochain et il est capable d’asseoir sa suprématie chez les stayers, mais il est aussi peut aussi revenir sur plus court tout en se montrent compétitif.



    _________________
    On repart pour l'année !!

      La date/heure actuelle est Jeu 17 Aoû - 13:26