pronoturf-gégé23 et cyr87

Au Pays du Trot , Pronos sur toutes les courses au trot .

UNIVERS de PAN, CYRIL et Elodie vous souhaitent la bienvenue . Bonne Chance. Une pensée a notre ami Gégé

Décembre 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Calendrier Calendrier

hippodrome de vincennes

hippodrome d'enghien

hippo auteuil-longchamp

hippodrome saint cloud

hippodrome maisons laffitte

hippodrome de caen

hippodrome de vichy


    Dossier spécial : Prix de Cornulier

    Partagez
    avatar
    elodie

    Messages : 9839
    Date d'inscription : 08/05/2011
    Age : 69
    Localisation : Dans le 08 - et c'est très joli ! oui ! oui !

    Dossier spécial : Prix de Cornulier

    Message  elodie le Lun 18 Jan - 13:08


    Tiego d'Etang sera très en vue dans ce Prix de Cornulier

    Grand événement de la réunion de ce dimanche 24 janvier à Vincennes, le Prix de Cornulier, plus prestigieuse épreuve de trot monté française, méritait bien un dossier spécial made by Paris-Turf. Vous y retrouverez, tout au long de la semaine, une série d’articles ainsi que des vidéos exclusives.


    Les forces en présence

    Les 28 engagés



    Plus belle épreuve montée française, le Prix de Cornulier (Groupe I – 4 à 10 ans – 2700 mètres GP) sera bien évidemment le temps fort de la réunion de ce dimanche 24 janvier à Vincennes. 28 chevaux sont engagés.


    28 chevaux sont engagés dans l’édition 2016 de ce Prix de Cornulier. Avec un compte en banque culminant à plus de 1.660.000€, Tiégo d’Etang est le concurrent le plus riche sur les rangs. Placé en 2013, 2014 et 2015, il devrait recueillir une bonne partie des suffrages ce dimanche. Ses principaux opposants seront sans doute Vision Intense, même si elle connaît parfois des problèmes d’allures, Moving On, qui enchaîne les bonnes prestations, Athéna de Vandel, véritable révélation dans la spécialité, et Scarlet Turgot, toujours au top du haut de ses 10 ans. Cette dernière va tenter de faire aussi bien que Roxane Griff, la tenante du titre.  Best Of Jets sera le seul trotteur de 5 ans sur les rangs. C’est un sacré challenge que cet élève de Jean-Michel Baudouin va relever, car cela fait depuis 2007 et le sacre de One du Rib, qu’aucun 5 ne s’est imposé.
    Sébastien Guarato présente Astor du Quenne et Aladin d’Ecajeul, pour qui la partie ne semble pas gagnée d’avance, jugés sur leurs plus récentes prestations. Notons aussi les présences d’Olmo Holz et Uhlan du Val, lequel participera seulement à sa deuxième course dans la discipline.


    Le clan des millionnaires


    Tiégo d'Etang




    Peu de trotteurs atteignent la barre fatidique du million d’euros de gains mais chaque année, on en retrouve au départ du Prix de Cornulier. L’année 2006 est un record du genre avec pas moins de cinq millionnaires au départ. Cette fois-ci, ils devraient être deux : Uhlan du Val et Tiego d’Etang.

    Tiego d’Etang pourrait également être appelé le « Poulidor » du Cornulier. Favori des trois dernières éditions, il s’est classé quatrième en 2013 avant de « tomber » sur Roxane Griff en 2014 et 2015, devant se contenter à chaque fois de l’accessit d’honneur.

    Cinq des dix derniers vainqueurs possédaient plus d’1.000.000 € sur leur compte en banque avant de participer à l’épreuve reine du trot monté. On remarque même trois couplés gagnants, en 2015, 2010 et 2006.

    Le concurrent le plus riche ayant participé au Prix de Cornulier est Jag de Bellouet, en 2007, avec 4.202.699 €. À l’inverse, Paon Royal (2008) est le concurrent le moins argenté de ces dix dernières années avec un compte en banque garni de 203.920 €.
     

    Millionnaires au départ des 10 dernières éditions :
    2015 : Roxane Griff (1ère) et Tiégo d’Etang (2e)
    2014 : Roxane Griff (1ère), Save The Quick (6e) et Singalo (9e)
    2013 : Save The Quick (6e)
    2012 : Oyonnax (4e)
    2011 : Olga du Biwetz (1ère), Oyonnax (4e), One du Rib (8e) et Première Steed (Dai)
    2010 : One du Rib (1er), Paola de Lou (2e), Malakite (5e)
    2009 : One du Rib (0)
    2008 : One du Rib (8e)
    2007 : Jag de Bellouet (5e), Jasoda (0) et Mara Bourbon (0)
    2006 : Jag de Bellouet (1er), Joyau d’Amour (2e), Scarlt Knight (0), Jardy (Dai) et Miss Castelle (Dai)

    Le dernier baroud des 10 ans


    Même si le Prix de Cornulier se déroule en début d’année, c’est la dernière occasion pour les chevaux âgés de 10 ans d’y participer. Scarlet Turgot sera très en vue.


    En 2015, Roxane Griff est entrée dans l’Histoire a plus d’un titre. Jamais un 10 ans n’avait inscrit son nom au palmarès du Prix de Cornulier. On peut tout de même citer la victoire de Net Worth en 1937, alors âgé de 11 ans.



    Lors des dix dernières années, quinze « vétérans » se sont présentés au départ de ce classique. Hormis le succès de la pensionnaire de Sébastien Guarato, l’an dernier, on ne compte que quelques places : Oyonnax (4e en 2012), Malakite (5e en 2010) et Jag de Bellouet (5e en 2007).



    Scarlet Turgot n’a débuté au trot monté que le 12 septembre dernier, à l’occasion du Prix Georges Dreux (Gr. III) où elle se classait troisième. Le 5 novembre, dans le Prix Reynolds (Gr. II), elle s’est emparée d’une excellente deuxième place derrière Uppercut de Manche avant d’ouvrir son palmarès dans le Prix Paul Buquet (Gr. II).


    La réussite des 5 ans



    Rares sont les 5 ans à avoir tenté leur chance dans le Prix de Cornulier et, encore moins, à avoir brillé. Cette année, Best of Jets et peut-être Bilibili seront de la partie.


    Il faut remonter à l’édition 2012 pour retrouver des 5 ans au départ : Tango Quick (5e) et Trotting Race (6e).


    Lors des dix dernières années, ils sont neuf à avoir participé au Prix de Cornulier. Bilan des opérations : une victoire, avec One du Rib en 2007, deux accessits, avec Scipion du Goutier (3e en 2011) et Prince de Montfort (3e en 2008) et une cinquième place de Tango Quick en 2012.



    Le point commun entre la plupart de ces concurrents : ils venaient de se classer premier ou deuxième du Prix Léon Tacquet.

    Jean-Michel Baudouin a décidé de faire l’impasse sur cette épreuve et de rester sur la deuxième place acquise dans le Prix Émile Riotteau (Gr. II), le 27 décembre, derrière Bilibili.

    https://youtu.be/7-mzx2WNaew




    Le pensionnaire de Laurent-Claude Abrivard a quant à lui doublé la mise, le 9 janvier, dans le fameux Prix Léon Tacquet (Gr. II), dominant le bon Boster Winner, fautif en fin de parcours
    .



    https://youtu.be/T0MfUT867es

     

    Les autres vainqueurs âgés de 5 ans :
    Voici du Niel (1992)
    Kaiser Trot (1981)
    Tabriz (1968)
    Quovaria (1965)
    Prince des Veys (1964)
    Ol Est B (1963)
    Masina (1961)



    Les 5 ans des dix dernières années :
    2012 : Tango Quick (5e) et Trotting Race (6e)
    2011 : Sawasda de Houelle (0) et Scipion du Goutier (3e)
    2010 : Rombaldi (9e)
    2008 : Prince de Monfort (3e), Paon Royal (Dai) et Paddy du Buisson (0)
    2007 : One du Rib (1er)




    La réussite des étrangers

    Peu de chevaux étrangers ont réussi à briller dans le Prix de Cornulier. Comme en 2008, ils pourraient être trois à tenter l’aventure : Olmo Holz, Moving On et El Mago Pellini.


    Depuis Net Worth (USA) en 1937, aucun cheval aux origines étrangères n’a réussi à inscrire son nom du palmarès du Prix de Cornulier. Le seul à s’en être approché lors de ces dernières années est Scarlet Knight, en 2005, en terminant deuxième de Jag de Bellouet.

    Au cours des dix dernières années, ils ont été douze à tenter l’aventure. Seul Hot Tub (5e), en 2008 a réussi à terminer dans les cinq premiers.



    Entraîné par Vincent Martens, Olmo Holz s’est déjà placé au plus haut niveau à l’attelé et a effectué ses débuts au trot monté dans le Prix du Calvados (9e).

    Revoir son travail du 3 janvier à Vincennes, avec Damien Bonne

    https://youtu.be/lfGmwAg-_Mc





    La candidature la plus dangereuse est incontestablement celle de Moving On. La fille de Quite Easy compte trois sorties sous la selle. Deuxième du Prix Edmond Henry (Gr. II) lors de ses débuts, elle a ensuite remporté le Prix Auguste François (Gr. III) avant de se classer troisième du Prix Jules Lemonnier (Gr. II), toujours associée à Franck Nivard.


    Revoir son succès dans le Prix Auguste François (16/12/15)

    https://youtu.be/tCIAorkpMzg

     

    Les étrangers des dix dernières années :

    2014 : Marielles (0)
    2013 : Lavec Kronos (Dai) et Le Cannibale (Dai)
    2011 : La Dany Bar (0)
    2009 : Glen Kronos (8e)
    2008 : Hot Tub (5e), Ghibellino (Dai) et The Big Blue World (0)
    2007 : Tag The Devil (0)
    2006 : Energetic (0), Scarlet Knight (0), Straightup (0)


    Prix de Cornulier : les courses préparatoires




    Roxane Griff, double tenante du titre

    À quelques jours du Prix de Cornulier (Groupe I), il est temps de revenir sur les principales courses préparatoires à l’épreuve reine du trot monté.


    D’où venaient les dix derniers gagnants
    ? Voici leurs trois dernières performances avant de triompher le Jour J :

    2015 – Roxane Griff : Prix de Bourgogne (4e) – Prix Jules Lemonnier (1er) – Prix de Bretagne (3e)
    2014 – Roxane Griff : Prix de Bourgogne (5e) – Prix Jules Lemonnier (5er) – Prix de Bretagne (5e)
    2013 – Singalo : Prix du Calvados (Dai) – Prix de Bourgogne (Dai) – Prix Auguste François (3e)
    2012 – Quif de Villeneuve : Prix de Châteaudun (3e) – Clôture du GNT (1er) – Prix de Bagnoles-de-l’Orne(1er)
    2011 – Olga du Biwetz : Prix de Bourgogne (2e) – Prix du Bourbonnais (0) – Prix de Bretagne (1er)
    2010 – One du Rib : Prix de Bourgogne (0) – Prix du Bourbonnais (0)  – Prix de Bretagne (5e)
    2009 – Malakite : Prix de l’ïle de France (2e) – Prix Jules Lemonnier (3e)  – Prix Paul Buquet (1ère)
    2008 – Magnificent Rodney : Prix de Bourgogne (9e) – Prix Auguste François (1er) – Prix Paul Buquet (1er)
    2007 – One du Rib : Prix Léon Taquet (1er) – Prix Émile Riotteau (1er) – Prix Philippe du Rozier (2e)
    2006 – Jag de Bellouet : Prix de l’ïle de France (Dai) – Prix Jules Lemonnier (3e) – Prix du Bourbonnais (5e)


    Les courses de référence


    Penchons-nous désormais sur les épreuves préparatoires disputées sous la selle. Le cheval qui s’y est le plus mis en évidence est Texas de l’Iton. Seulement, le pensionnaire d’Hughes Levesque a été privé de ses attributs et ne sera donc pas de la partie ce dimanche 24 janvier.



    Prix du Calvados (Groupe II), le 10 janvier 2016. Monté – 2.850 mètres grande piste
    Exclu du Prix de Cornulier en raison de son statut de hongre, Texas de l’Iton (F. Nivard) double la mise après son succès dans le Prix Jules Lemonnier. En quête de gains afin d’intégrer la liste des partants du 24 janvier, Ukerlza du Benjo (M. Mottier) a connu un début de parcours délicat avant de s’emparer d’une convaincante deuxième place devant Américaine (A. Wiels). Tess de Villeneuve (Y. Lebourgeois) déçoit quelque peu en se classant cinquième, en retrait.

    https://youtu.be/j2CLbHN-dJc


    Prix Jules Lemonnier (Groupe II), le 26 décembre 2015. Monté – 2.175 mètres grande piste
    Sur son parcours de prédilection, Texas de l’Iton (M. Mottier) patiente à l’abri près des premiers et fournit un excellent sprint pour toiser Roxane Griff qui effectue ses adieux à la France. Moving On (F. Nivard) confirme son aptitude au trot monté en terminant troisième devant Vagabondu Mag (A. Abrivard).

    https://youtu.be/95ZWozx6tF8



    Prix Auguste François (Groupe III), le 16 décembre 2015. Monté – 2.175 mètres grande piste
    Remarquée lors de ses débuts sous la selle dans le Prix Edmond Henry (Groupe II), Moving On (F. Nivard) confirme et ouvre son palmarès dans la discipline. Elle devance Texas de l’Iton (M. Mottier) et Udayama (G. Prat). Vagabondu Mag (E. Raffin) se contente de la quatrième place après avoir longtemps fait illusion pour un meilleur classement.

    https://youtu.be/tCIAorkpMzg


    Prix Paul Buquet (Groupe II), le 3 décembre 2015. Monté – 2.850 mètres grande piste
    Excellente deuxième du Prix Reynolds (Gr. II – 05/11), Scarlet Turgot (A. Abrivard) ouvre son palmarès au trot monté en résistant courageusement à la bonne fin de course d’Ustinof du Vivier (M. Abrivard). En retrait, Vagabondu Mag (E. Raffin) s’empare du second accessit devant Véloce du Banney (F. Nivard).


    https://youtu.be/t60JZwtojOU

















    _________________
    On repart pour l'année !!

      La date/heure actuelle est Lun 18 Déc - 2:24