pronoturf-gégé23 et cyr87

Au Pays du Trot , Pronos sur toutes les courses au trot .

UNIVERS de PAN, CYRIL et Elodie vous souhaitent la bienvenue . Bonne Chance. Une pensée a notre ami Gégé

Octobre 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier

hippodrome de vincennes

hippodrome d'enghien

hippo auteuil-longchamp

hippodrome saint cloud

hippodrome maisons laffitte

hippodrome de caen

hippodrome de vichy


    Matthieu Abrivard sort de sa boîte 28/08/16

    Partagez
    avatar
    elodie

    Messages : 9402
    Date d'inscription : 08/05/2011
    Age : 69
    Localisation : Dans le 08 - et c'est très joli ! oui ! oui !

    Matthieu Abrivard sort de sa boîte 28/08/16

    Message  elodie le Dim 28 Aoû - 16:39

    Bold Eagle, en élève surdoué

    La réouverture de l’hippodrome de Vincennes, lundi, a permis de revoir sur la cendrée parisienne la star du trot français. En élève surdoué qu’il est, Bold Eagle a une nouvelle fois répondu présent en remportant le Prix Jockey. Même si la deuxième place de Belina Josselyn est magnifique, je ne suis pas certain que le champion de Seb (Guarato) ait réellement puisé dans ses réserves. En tout cas, il n’a pas donné cette impression, paraissant contrôler du départ à l’arrivée. Même si on a déjà assisté à quelques surprises dans le Critérium des 5 Ans, on voit mal cette année qui pourrait empêcher Bold Eagle, Belina Josselyn et Bird Parker de composer le trio gagnant de ce groupe I.



    Trot : ces professionnels qui jettent l’éponge


    Comme d’autres l’ont fait avant lui au cours des derniers mois, Mathieu Fribault s’apprête à mettre un terme à son activité. Quand on connaît son palmarès et la réussite qu’il a pu avoir avec certains chevaux, comme driver ou metteur au point, on a du mal à réaliser. En réalité, ce qui se passe, c’est que la situation devient de plus en plus difficile pour toute une frange de notre profession. Voir un collègue mettre la clé sous la porte, c’est une très mauvaise nouvelle pour nous tous. On fait un métier hyper risqué ; on le sait tous. D’une année sur l’autre, tout peut basculer, d’où l’importante d’être le plus constant possible même si, avec le roulement de chevaux, on sait que rien n’est simple. La répartition des gains entre paris et la province doit-elle être remise en cause ? Je ne sais pas. Ce qui est certain, pour en avoir notamment parlé avec mon père (Loïc Abrivard), c’est que les allocations, d’une manière générale, ont augmenté en région, même si ce n’est pas systématique. À l’époque, des chevaux de la maison comme Tiburce de Brion ou encore Quentin de Corday, qui sont exclusivement droitiers, auraient eu du mal à franchir le cap des 100.000 euros. Or, ils ont pris plus du double chacun... Ce qu’il faut stigmatiser, c’est la rudesse de notre métier, son incertitude. Ce n’est pas simple tous les jours, même si je fais partie de ceux qui n’ont pas à se plaindre. Les gens pensent que l’on gagne beaucoup, mais il ne faut pas oublier que l’argent généré du gain des courses est réinvesti, en grande partie, dans le fonctionnement de l’écurie.



    Caliente...


    Il fait très chaud en cette fin du mois d’août. On ne s’attendait pas forcément à ce que les températures grimpent aussi rapidement. Du coup, on s’organise pour sortir nos chevaux plus tôt le matin. On veille à les hydrater le plus possible. Nous aussi, d’ailleurs...



    Le zapping


    Diane du Levant l’a fait en bonne pouliche vendredi dernier, à Pornichet, offrant au passage sa millième victoire comme entraîneur à Daniel Béthouart. Ferré aux vingt-cinq mètres, Alpha Saltor s’est retrouvé dans l’impossibilité de jouer un premier rôle. Diane d’Omblais a loupé son départ samedi, aux Sables. Pas top. Daphné de Faverol l’a bien fait dans le réclamer, confirmant la forme de Sylvain Roger. Célèbre Peinture ne répète pas en course ce qu’elle montre le matin au boulot. Deuxième parcours de remise en route pour Vany des Loyaux. Elle va devoir monter là-dessus. Bécasse du Buisson, c’est bien. Elle va répéter. Défi de Guérinière est tombé sur un “os” dimanche, à Royan. Cybèle de Brion a trop tiré. Ça s’est mal goupillé avec Angelroc Farcap, pris dans les embouteillages. Avocat des Loyaux prend une bonne deuxième place. J’attends désormais qu’il confirme. C’est ce qu’il a le plus de mal à faire, en général. La rentrée des classes a sûrement excité Bellissima France. Elle était trop fraîche. Après sa faute, c’était bien. Clara Sautonne s’est montrée plus calme. Le prochain coup, on ira devant. Badius de Tilou m’a un peu embêté. Face aux meilleurs, ce n’est pas simple pour lui. Don’t Explain est capable de mieux mais, lorsqu’elle est devant, elle a tendance à se reprendre. Drop m’a plu mercredi, à Vincennes. Chiquito d’Arc avait sans doute encore la tête en vacances. Il avait besoin de ça. J’y comptais, le soir, aux Sables, avec Darling de la Noé. Je m’attendais à mieux que sa cinquième place. Bien préparé par Eddy Planchenault, Victorious Lord a su mener sa tâche à bien. Birgitt Menuet reprend les choses du bon côté. Tant mieux. Sa troisième place m’a convaincu, jeudi, aux Sables. Cadence des Gires sera à reprendre au trot monté.



    Les infos de la semaine

    Détour par Vincennes avant d’aller à Laval, aujourd’hui. Destiny Jiel me paraît capable de jouer la gagne. C’est une pouliche de classe, que la grande piste ne devrait pas déranger. En Mayenne, je compte surtout sur Diane des Loyaux. Elle reste compliquée, mais elle avance. Demain,à Durtal, j’espère que Divine Aimef fera aussi bien que lors de sa deuxième place à Écommoy. Avatar du Valo, c’est une première chance. On va venir sur les autres avec Cybèle de Brion. Lundi, à Vincennes, il faudra raser les murs dans le quinté avec Ulotte de Tagor. Breath of Blues doit bénéficier du bon parcours, mais c’est une bonne chance, au papier. Chili Dairpet est brave. Topaze Royale revient bien après une fêlure. Là, ça va être encore juste, mais elle est sur la montante. Bellissima France va tenter de se racheter. Diego Sautonne, c’est bien aussi. Je compte sur eux jeudi, dans le temple du Trot. Le lendemain, pour la reprise des nocturnes parisiennes, Duchesse de Brion et Cadence des Gires représentent de bonnes cartouches.


    _________________
    On repart pour l'année !!
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

      La date/heure actuelle est Ven 20 Oct - 21:54