pronoturf-Elodie et Phil 59

Au Pays du Trot , Pronos sur toutes les courses au trot .

ELODIE ET PHIL59 VOUS SOUHAITENT LA BIENVENUE

Avril 2018

LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30      

Calendrier Calendrier

hippodrome de vincennes

hippodrome d'enghien

hippo auteuil-longchamp

hippodrome saint cloud

hippodrome maisons laffitte

hippodrome de caen

hippodrome de vichy


    HÉROS D'AMÉRIQUE : VARENNE

    Partagez
    avatar
    elodie

    Messages : 11032
    Date d'inscription : 08/05/2011
    Age : 70
    Localisation : Dans le 08 - et c'est très joli ! oui ! oui !

    HÉROS D'AMÉRIQUE : VARENNE

    Message  elodie le Lun 23 Jan - 20:00



    “Paris-Turf”, qui a soufflé ses 70 bougies en septembre, a décidé de prolonger la fête et de proposer une nouvelle “Course des Légendes”, version Prix d'Amérique cette fois. Cette compétition virtuelle, qui réunit quatorze authentiques champions, se disputera la veille du grand rendez-vous, c'est-à-dire le samedi 28 janvier, à midi, et sera retransmise sur nos différents supports. Ceux d'entre vous qui trouveront la bonne arrivée du Quinté+ (à valider gratuitement sur le site www.coursedeslegendes.fr) se partageront la somme globale de 25.000 €. Place à la “terreur italienne” Varenne, vainqueur du Prix d'Amérique en 2001 et 2002 après avoir crevé l'écran en l'an 2000.

    À l'époque des courses modernes, connaissez-vous un trotteur capable de voyager en troisième épaisseur, le nez au vent, pendant un tour, et finir à l'arrivée d'un Prix d'Amérique ? Un tel exploit échappe au monde du réel, nous diriez-vous. Est-ce l'œuvre d'un extraterrestre ? D'un trotteur béni des dieux ? Non, vous êtes encore loin de la réalité… Tout simplement, une telle “perf” ne peut venir que d'un élément possédant la classe à l'italienne. Son nom ? Varenne, bien sûr ! Il Capitano prit une incroyable troisième place, synonyme presque de victoire pour ses hordes de supporters. Déployés telle une légion romaine dans le “temple du temple”, ses tifosis s'unirent d'une seule voix pour porter leur champion, qui s'empara du meilleur peu avant la sortie du tournant final. C'était en 2000… Cette année-là, le “Général aux pieds nus” enthousiasma la planète trot par son formidable jeu de jambes, pour s'en aller quérir la plus belle couronne classique. Du haut de ses 5 ans, Varenne marqua les esprits pour son premier grand rendez-vous sur la scène internationale. Aux yeux de nombreux observateurs, il posait indéniablement ses jalons pour l'année prochaine. “C'est une course qui restera à jamais gravée dans ma mémoire, rappelle Giampaolo Minnucci. Il a été héroïque. Il n'existe aucun cheval au monde capable de réaliser ce qu'il a fait. Indépendamment du résultat, j'estime qu'il s'agit de sa meilleure performance à Vincennes.” À son retour aux vestiaires, les professionnels furent nombreux à louer la “perf” d'un crack. “Je me rappelle que l'un des plus grands drivers de Vincennes avait déclaré aux médias qu'il avait vu un champion en piste. J'étais non loin de lui à cet instant. Il avait enchaîné en disant qu'il ne savait pas si le cheval allait se remettre un jour d'une telle course. Il sous-entendait une fin de carrière. Je suis allé le voir pour lui dire : “Tu tiens ces propos car tu n'as jamais drivé un cheval de cette qualité. Alors, tu ne peux pas le juger !”” La suite, vous la connaissez… Double vainqueur du Prix d'Amérique (2001-2002), il “fuoriclasse” n'eut aucun mal à clouer le bec au plus sceptique de ce 30 janvier 2000. Bravo campione !


    _________________
    On repart pour l'année !!

      La date/heure actuelle est Ven 20 Avr - 18:39