pronoturf-Elodie et Phil 59

Au Pays du Trot , Pronos sur toutes les courses au trot .

ELODIE ET PHIL59 VOUS SOUHAITENT LA BIENVENUE

Juillet 2018

LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier

hippodrome de vincennes

hippodrome d'enghien

hippo auteuil-longchamp

hippodrome saint cloud

hippodrome maisons laffitte

hippodrome de caen

hippodrome de vichy


    PRIX D’AMÉRIQUE OPODO 2017 : BOLD EAGLE COMME PAPA

    Partagez
    avatar
    elodie

    Messages : 11552
    Date d'inscription : 08/05/2011
    Age : 70
    Localisation : Dans le 08 - et c'est très joli ! oui ! oui !

    PRIX D’AMÉRIQUE OPODO 2017 : BOLD EAGLE COMME PAPA

    Message  elodie le Dim 29 Jan - 17:29




    Bold Eagle conserve sa couronne
    Comme prévu, les tribunes bondées de Vincennes, jonchées de drapeaux américains, ont ovationné Bold Eagle, qui a défendu victorieusement sa couronne dans le Prix d’Amérique Opodo (groupe I – 2700 mètres GP - 1.000.000 € - 4 à 10 ans) ce dimanche 29 janvier à Vincennes. Malgré un départ peu orthodoxe, il a profité du dos providentiel de Belina Josselyn dans le dernier tournant pour surgir comme le fallait. Le fils de Ready Cash, en plus d’un nouveau record (1’11’’2) enregistré pour cette course, offre un cinquième trophée à Franck Nivard dans l’épreuve reine du trot attelé français.

    Ils étaient dix-sept « challengers » à se mesurer à Bold Eagle (17 – Franck Nivard) dans cette édition 2017 du Prix d’Amérique Opodo. Les choses ont mal tourné pour Anna Mix (9 – Mathieu Mottier), restée au poteau le la première volte et déclarée non partante. Cet indicent a tendu quelques concurrents. Trois départs ont eu lieu. Le tenant du titre a frôlé la correctionnelle au bon « top ». Il a attendu son heure tandis que plusieurs relais se sont succédé en tête. Univers de Pan (15 - Philippe Daugeard) a fait le forcing pour se hisser rapidement en tête, avant que Timoko (18 - Björn Goop) ne prenne les commandes dans la descente. Call Me Keeper (3 – Pierre Vercruysse) a tenté de lui mettre la pression, sans succès. En haut de la montée, Bélina Josselyn (5 - Jean-Michel Bazire) a pris son destin en mains en s’emparant du commandement. Cependant, Bold Eagle, caché au sein du peloton, a trouvé l’ouverture pour l’attaquer. Le duel dans la phase finale a été superbe. L’accélération du champion de Pierre Pilarski a fait la différence. Chrono : 1’11’’2 ! Le record de « l’Amérique » d’1’11’’4, qui était déjà l’apanage de « Bold » depuis l’an passé, est tombé. Franck Nivard s’illustre pour la cinquième fois dans ce classique des classiques au trot, après ses triomphes avec Meaulnes du Corta en 2009, ses deux titres avec Ready Cash et sa couronne de l’an passé. « Il m’a un peu embêté en partant, a-t-il précisé. Nous avons donc démarré en retrait. Nous avons bénéficié d’un déroulement de course de rêve. Dans le dernier tournant, j’ai pris mon temps. J’avais le dos de « JMB ». J’étais à l’aise. Dès que je lui ai baissé les œillères dont il était muni pour la première fois, il a surgi. » Toujours zen, Sébastien Guarato a confié ses impressions : « J’ai voulu regarder le début de la course bien tranquille avec mes enfants. J’étais planté le grand écran pour la fin. Il était nerveux, notamment au départ. En haut de la montée, il était placé comme il le fallait. Pas un seul cheval au monde ne peut faire deux cents mètres aussi vite que lui. » Le propriétaire Pierre Pilarski, aux anges, a confié : « Je suis un peu déçu pour l’entourage de Franck Leblanc. Pour ce qui est de notre travail, il est récompensé. Nous n’avons pas menti en disant que nous avons employé tous les moyens pour qu’il réponde présent ce dimanche. »

    Bélina Josselyn n’a strictement rien à sa reprocher. La gagnante du Prix Ténor de Baune s’est battue courageusement dans la phase finale mais a dû s’incliner. « Quand j’ai vu Bold dans le rétro, j’ai fait ce que j’ai pu, a-t-il dit, même si ma jument n’a vraiment rien lâché. » Lionel (6 - Matthieu Abrivard) s’est fait remarquer par une superbe fin de course pour arracher la troisième place. Il s’agit du premier podium de son partenaire « la Belle ». Il a déclaré : « Il a eu un coup de mou à six cents mètres du poteau. Il s’est ensuite mis à plat ventre pour terminer. » Daniel Redén a été lui aussi à l’honneur grâce à la troisième place Lionel mais aussi la quatrième place de Propulsion (4 - Orjan Kihlström), qui, après avoir enclenché dans la montée, a bien prolongé son effort jusqu’au bout. Briac Dark (2 - David Thomain), notre outsider, est venu compléter la bonne combinaison de ce Quinté+ de haut vol.



    https://youtu.be/Ve0sYIRRkMY


    _________________
    On repart pour l'année !!

      La date/heure actuelle est Jeu 19 Juil - 13:53