pronoturf-gégé23 et cyr87

Au Pays du Trot , Pronos sur toutes les courses au trot .

UNIVERS de PAN, CYRIL et Elodie vous souhaitent la bienvenue . Bonne Chance. Une pensée a notre ami Gégé

Juin 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier Calendrier

hippodrome de vincennes

hippodrome d'enghien

hippo auteuil-longchamp

hippodrome saint cloud

hippodrome maisons laffitte

hippodrome de caen

hippodrome de vichy


    POLITIQUE - DES COMPÉTITEURS DE RENOM À SAINT-CLOUD

    Partagez
    avatar
    elodie

    Messages : 8454
    Date d'inscription : 08/05/2011
    Age : 69
    Localisation : Dans le 08 - et c'est très joli ! oui ! oui !

    POLITIQUE - DES COMPÉTITEURS DE RENOM À SAINT-CLOUD

    Message  elodie le Ven 17 Mar - 10:31

    Le 5 avril prochain, les principaux candidats à l'élection présidentielle sont invités à s'exprimer sur leur programme et l'avenir de la filière équine. Une excellente initiative permise grâce à l'unité et au poids du monde du cheval...

    Si le 20 mars, l'attention des Français - nombre d'entre eux étant dans le flou à un peu plus d'un mois du 1er tour des élections présidentielles -, sera focalisée sur le premier débat opposant les principaux candidats, le monde du cheval ne devrait pas être en reste. En effet, quelques jours plus tard, le 5 avril (l'horaire n'étant pas encore défini), pour la première fois, est organisée par la Fédération Française d'Équitation (FFE), France Galop et Le Trot une grande rencontre entre les candidats et les acteurs de la filière équine. Et ce, sur le terrain des courses, c'est-à-dire sur l'hippodrome de Saint-Cloud. Il n'y aura pas d'épreuves ce jour-là, ceci étant un choix délibéré. On imagine déjà François Fillon (qui a donné son accord de principe), proche du Vice-président délégué à la modernisation et au développement d'honneur de France Galop, Daniel Augereau, Emmanuel Macron, épaulé dans sa campagne par le député européen Jean Arthuis, Marine Le Pen, voire même Benoît Hamon, évoquer à la fois leur programme et échanger avec les acteurs de la filière équine. à défaut, leurs porte-parole seront certainement de la partie. “Nous sommes, en effet, en train d'organiser la venue des candidats, a indiqué ce jeudi, le Président de France Galop, Édouard de Rothschild. Tous les candidats vont être invités, et je pense que les principaux acteurs de l'élection seront présents. La campagne électorale est le moment idéal pour attirer l'attention des hommes et femmes politiques, leur écoute étant décuplée. L'intérêt d'une telle manifestation, par le jeu des questions-réponses, est de rendre la base de la filière audible par les responsables politiques. Nous espérons réunir au moins 1.000 personnes pour cette grande première.” Il ne s'agira pas d'une réunion publique, une inscription s'opérera pour les diverses associations et syndicats sur Internet. Des questions seront alors posées sur la toile et les plus pertinentes permettront d'interpeller les candidats. Sensibiliser celui ou celle amené(e) à prendre les rênes de notre pays par l'intermédiaire des acteurs, quoi de mieux pour toucher la cible ?

    Une bien belle occasion de braquer les caméras sur l’économie de la filière équine à propos de cet événement du 5 avril, le Président du Trot, Dominique de Bellaigue, déclare : “Il faut impérativement que l'on attire l'attention des candidats et des médias, car le temps presse. Nous avons voté le budget de 2017, mais il va falloir établir le prochain, et, comme vous le savez, ce n'est pas facile. En ce moment, les enjeux au PMU ne se portent pas trop mal, cependant, cela ne sera pas suffisant. Nous sommes à la recherche d'un équilibre finalisé à travers une politique des jeux juste et surtout qui préserve la filière cheval avec tous les emplois qui sont derrière.” “Ce genre d'action montre bien que le monde du cheval est une réalité, avec un appui populaire important aussi bien dans les courses que dans le secteur équestre, indique Serge Lecomte, le Président de la FFE. Des candidats comme François Fillon et Emmanuel Macron connaissent bien le dossier. On attend beaucoup de leur soutien. Le monde du cheval, dans sa grande majorité, est plutôt pro-Européen, or cette même Europe nous casse les reins pour des raisons totalement futiles !”

    En tout cas, le 5 avril, l'univers du cheval va avoir tout loisir d'échanger avec les candidats et leurs équipes. Et en cela, c'est une superbe initiative.


    _________________
    On repart pour l'année !!

      La date/heure actuelle est Jeu 29 Juin - 0:51