pronoturf-gégé23 et cyr87

Au Pays du Trot , Pronos sur toutes les courses au trot .

UNIVERS de PAN, CYRIL et Elodie vous souhaitent la bienvenue . Bonne Chance. Une pensée a notre ami Gégé

Juin 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier Calendrier

hippodrome de vincennes

hippodrome d'enghien

hippo auteuil-longchamp

hippodrome saint cloud

hippodrome maisons laffitte

hippodrome de caen

hippodrome de vichy


    Gala des courses, associations des jockeys, Chantilly, samedi 27 mai

    Partagez
    avatar
    elodie

    Messages : 8437
    Date d'inscription : 08/05/2011
    Age : 69
    Localisation : Dans le 08 - et c'est très joli ! oui ! oui !

    Gala des courses, associations des jockeys, Chantilly, samedi 27 mai

    Message  elodie le Mar 16 Mai - 20:05

    Le 27 mai prochain, l'Association des Jockeys célébrera les grands acteurs du Galop dans le cadre magique des Grandes Écuries de Chantilly ; l'un des moments forts étant la Cérémonie des Cravaches d'Or (cette année : Pierre-Charles Boudot, en plat, et James Reveley, en obstacle).

    Pouvez-vous nous rappeler l'objectif de cette soirée du “fameux” Gala des Courses, cher à l'Association des Jockeys?

    Il y a plusieurs objectifs. Il s'agit d'une soirée caritative, avec une vente aux enchères au profit des jockeys blessés, destinée également à rassembler les gens du galop et à honorer nos champions.

    C'est la seule soirée de l'année où l'on peut se réunir dans la légèreté. Le but est de passer le meilleur moment possible, dans la convivialité, sans se prendre au sérieux même s'il nous faudra aussi récolter des fonds pour l'Association. Côté remises de récompenses, on a de beaux vainqueurs, des records battus (300 victoires pour P.-C. Boudot) : ils méritent d'être félicités. Il faut arrêter de banaliser les choses. Ce n'est pas banal ce que l'on fait. S'ensuivront quelques pas de danse...

    Les Grandes Écuries de Chantilly ont été une nouvelle fois choisies comme cadre à cette soirée de gala. Ce sera la dernière année, n'est-ce pas ?

    Le Gala des courses s'est, pendant longtemps, déroulé à Deauville mais il s'essoufflait un peu. Puis, France Galop l'a organisé à Paris mais dans un autre contexte. Chantilly, c'est un lieu de prestige et le poumon du Galop français, mais nous arrivons au terme de notre contrat. Et le gala appartient à tout le monde et peut se déplacer. Le Nouveau Longchamp, par exemple, pourrait très bien l'accueillir ; ce serait assez logique. Mais, pour l'heure, nous consacrons toute notre énergie à l'édition 2017, car cette année, elle est à 100 % organisée par l'Association des jockeys ; nous n'avons pas de prestataires.

    Pensez-vous que les jockeys sont assez mis en valeur dans la communication de France Galop et du PMU ? La conjoncture difficile que traverse le monde des courses touche-t-elle la profession des jockeys ?

    Oui, bien sûr, nous sommes touchés indirectement, même si le jeu et les propriétaires, c'est primordial, et même si un jockey cela ne représente que 8% (de l'allocation). Pour autant, les courses ont besoin de vedettes et c'est nous qui assurons le spectacle. Alors, il me semble important et normal de mettre en avant notre profession, qui est un métier d'artisanat et difficile. On ne nous pardonne plus grand-chose ; désormais, chacune de nos erreurs est filmée ! Or, les jockeys français sont parmi les plus fines cravaches du monde et je suis fier d'être le président des six cents jockeys de France. Ce métier m'a tellement apporté que j'ai envie de lui rendre à mon tour un peu de ce qu'il m'a donné. Alors, j'espère qu'on va refuser du monde et que notre soirée se déroulera “à guichets fermés”.


    _________________
    On repart pour l'année !!

      La date/heure actuelle est Mar 27 Juin - 5:29