pronoturf-gégé23 et cyr87

Au Pays du Trot , Pronos sur toutes les courses au trot .

UNIVERS de PAN, CYRIL et Elodie vous souhaitent la bienvenue . Bonne Chance. Une pensée a notre ami Gégé

Septembre 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Calendrier Calendrier

hippodrome de vincennes

hippodrome d'enghien

hippo auteuil-longchamp

hippodrome saint cloud

hippodrome maisons laffitte

hippodrome de caen

hippodrome de vichy


    Prix du Jockey Club, dimanche 4 juin, Chantilly, Groupe I, Rivet, William Haggas

    Partagez
    avatar
    elodie

    Messages : 9155
    Date d'inscription : 08/05/2011
    Age : 69
    Localisation : Dans le 08 - et c'est très joli ! oui ! oui !

    Prix du Jockey Club, dimanche 4 juin, Chantilly, Groupe I, Rivet, William Haggas

    Message  elodie le Mer 31 Mai - 16:55

    Ce dimanche, l’entraîneur anglais William Haggas va seller son premier partant dans le Prix du Jockey-Club avec Rivet, récent troisième de la Poule d’Essai des Poulains à Deauville. Rencontre avec ce professionnel installé à Newmarket depuis trente ans.

    e n’est pas souvent que nous avons des partants dans les courses classiques, donc évidemment, nous sommes ravis et excités de venir à Chantilly”, nous a confié William Haggas depuis sa base de Somerville Lodge, à Newmarket, où il est installé depuis 1987. Si ses participations aux épreuves classiques sont peut-être rares, elles sont en revanche plutôt efficaces. En 1996, Shaamit, son premier partant dans le Derby d’Epsom, lui offrait la victoire en devançant le favori Dushyantor. Puis, en 2011, c’est Dancing Rain, son premier partant dans les Epsom Oaks, qui s’imposait à la cote de 20/1.

    En France, il n’a toujours pas accroché une course classique à son palmarès, mais Sea of Grace et Rivet se sont très bien défendus lors de leurs récentes sorties dans les Poules d’Essai. En effet, la pouliche n’a laissé échappé que de peu la victoire tandis que Rivet s’est classé troisième chez les Poulains.

    “J’étais content de sa course à Deauville, confie William Haggas en parlant de Rivet. C’était une performance solide. Frankie (Dettori) m’a dit qu’il avait besoin d’une distance plus longue et c’est donc ce qu’on fait ce dimanche. Sa mère est par Galileo et son propre frère a gagné sur 2.000 mètres. J’ai toujours pensé qu’il allait être meilleur sur plus long que le mile. Je peux me tromper mais j’ai toujours pensé que cette distance intermédiaire était à sa portée.”

    Le fils de Fastnet Rock et Starship est actuellement en très bonne forme et même si son entraîneur espère bien sûr qu’il ne sera pas pénalisé par un mauvais numéro à la corde, il refuse de trop se soucier des éléments sur lesquels il n’a pas d’influence, d’autant que le nombre de partants ne s’annonce pas pléthorique.

    “Rivet est bien rentré de Deauville et, pour l’instant, tout s’est passé comme prévu. Maintenant, je ne sais pas s’il a progressé sur cette sortie, mais je sais qu’il doit le faire s’il veut gagner, puisqu’il était quand même bien battu par Brametot”, reconnaît William Haggas, dont les cent cinquante boxes sont tous pleins et dont la carrière a fait un véritable bond en avant après l’arrivée des chevaux de cheikh Hamdan Al Maktoum.

    “Rivet a une action très fluide et je ne pense pas que le terrain jouera un rôle important pour lui. En revanche, avec sa grande action, un rythme élevé serait à son avantage. S’il n’y a pas de train, il va devant mais il peut attendre si la course est assez sélective”, révele encore l’entraîneur anglais. C’est le jockey qui devra prendre la décision au moment de la course. Et si Frankie Dettori était en selle lors de sa tentative dans la Poule d’Essai des Poulains, il n’est pas encore absolument certain que ce soit lui dimanche. William Haggas explique : “Rivet appartient en partie à Coolmore, donc il faut voir. Aidan O’Brien a laissé cinq poulains dans la course, donc j’imagine que la décision finale viendra de Ryan (Moore) qui est leur premier jockey. Mais je m’attends quand même à ce que soit Frankie, puisque Ryan va certainement monter un des partants d’Aidan.”

    Derrière le Starship Partnership, déclaré comme propriétaire de Rivet, ne se cache pas seulement Coolmore mais également Lester Piggott, qui n’est autre que le beau-père de William Haggas. C’est donc “la royauté équine” qui descendra à Chantilly ce dimanche pour voir Rivet qui va, espérons-le, suivre l’exemple de Shaamit et offrir à William Haggas un premier succès pour son premier partant dans le classique français.


    _________________
    On repart pour l'année !!

      La date/heure actuelle est Sam 23 Sep - 2:15