pronoturf-Elodie et Phil 59

Au Pays du Trot , Pronos sur toutes les courses au trot .

ELODIE ET PHIL59 VOUS SOUHAITENT LA BIENVENUE

Avril 2018

LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30      

Calendrier Calendrier

hippodrome de vincennes

hippodrome d'enghien

hippo auteuil-longchamp

hippodrome saint cloud

hippodrome maisons laffitte

hippodrome de caen

hippodrome de vichy


    INTERVIEW - À TROIS JOURS DU PRIX DE BRETAGNE, SÉBASTIEN GUARATO ANNONCE LA COULEUR : “BOLD EAGLE VOLE AU TRAVAIL !”

    Partagez
    avatar
    elodie

    Messages : 11032
    Date d'inscription : 08/05/2011
    Age : 70
    Localisation : Dans le 08 - et c'est très joli ! oui ! oui !

    INTERVIEW - À TROIS JOURS DU PRIX DE BRETAGNE, SÉBASTIEN GUARATO ANNONCE LA COULEUR : “BOLD EAGLE VOLE AU TRAVAIL !”

    Message  elodie le Ven 17 Nov - 14:32

    L'entrée en scène dimanche à Vincennes du vainqueur des deux derniers Prix d'Amérique lancera définitivement le meeting d'hiver 2017-2018. À la veille de disputer pour la première fois le Prix de Bretagne avec le fils de Ready Cash, son entraîneur Sébastien Guarato a répondu à nos questions...

    • Bold Eagle n’a pas été revu depuis sa défaite face à Aubrion du Gers le 9 septembre dernier dans la Finale des Masters Series. Avec le recul, comment avez-vous analysé cette course ?

    Il a été battu un peu comme l'hiver dernier dans le Prix Marcel Laurent... Ce n'est un pas un drame même si, évidemment, personne n'aime être battu. Il faut quand même préciser qu'il n'a été devancé ce jour-là que par un super cheval et que la troisième place de Twister Bi situait bien le très haut niveau de la course. Avec ses “combi pad”, Bold Eagle n'avait pas été avantagé par la piste qui était devenue un lac avec les fortes pluies. Il trottait tout de même 1'11''7 dans ces conditions difficiles. Je le répète, même s'il a été battu, ce n'est pas un drame.



    • Quel a été le programme de Bold Eagle depuis ?

    Il a soufflé un petit peu, puis il a repris l'entraînement sérieux depuis six semaines environ. Il est parfait, vraiment très beau. Peut-être même mieux que l'hiver dernier. Mardi matin, il volait sur ma piste. Il était super souple et allant.



    • Comment appréhendez-vous cette première course du meeting ?


    Comme d'habitude, nous allons prendre la route de Vincennes dimanche pour gagner. Le cheval a très bien travaillé en vue de remporter cette première épreuve préparatoire et il a dominé régulièrement les adversaires qu'il va affronter. Alors, évidemment, nous sommes confiants.



    • On se souvient que Bold Eagle avait été battu lors de sa première course de l’hiver l’an passé dans le Prix Marcel Laurent. Y pensez-vous ?

    Pas du tout... Il a été battu ce jour-là simplement parce qu'il a dû sortir un peu trop tôt. Il est capable de sortir aux mille mètres, mais il lui faut reprendre un dos, à mon avis, dans le dernier tournant, pour qu'il place une nouvelle accélération sur le plat. Comme beaucoup de chevaux, il est mieux à faire trois cents ou quatre cents mètres plutôt que six cents ou sept cents.



    • Pensez-vous qu'il sera à 100 % de ses moyens d’entrée de jeu ?


    Comme beaucoup de fils de Ready Cash, Bold Eagle court toujours bien d'entrée de jeu. Ce sont des chevaux qui ont beaucoup d'influx et qui n'ont pas besoin de plusieurs parcours pour être au top. Dès dimanche, il sera donc tout proche de son meilleur niveau.



    • Allez-vous lui donner un programme allégé cet hiver ?  


    Bold Eagle va courir le Prix de Bretagne ce dimanche, le Prix du Bourbonnais, le 10 décembre, et le Prix de Bourgogne, le 31 décembre. Il aura ainsi trois courses avant le Prix d'Amérique, ce qui est suffisant, surtout si nous voulons l'avoir toujours au mieux, cette année encore, pour les Prix de France et de Paris.



    • Avez-vous le sentiment que Bold Eagle aborde ce meeting avec le même potentiel que lors des deux derniers meetings ?


    Au travail, je le trouve mieux que lors du précédent meeting. Il est plus beau physiquement et il est au moins aussi bien au travail. Il a pris de la masse musculaire et il vieillit bien.



    • Peut-il gagner un troisième Prix d’Amérique consécutif et une deuxième Triple Couronne malgré l’arrivée de trotteurs plus jeunes comme Carat Williams ?


    Bold Eagle a remporté son premier Prix d'Amérique facilement. Cette année-là, il faut reconnaître qu'il y avait beaucoup de vieux chevaux sur la descendante. Son deuxième sacre a été plus difficile à obtenir et je pense que le niveau va être encore plus relevé cet hiver, avec des éléments comme Twister Bi ou Carat Williams. 



    • Quels sont ses atouts pour le meeting qui débute ?


    Les mêmes que d'habitude... C'est un cheval qui est capable de suivre tous les trains et, lorsqu'il est au top, il a une sixième vitesse que les autres chevaux n'ont pas. Sa maniabilité est également très importante pour une épreuve comme le Prix d'Amérique. 



    • Pensez-vous le déferrer des quatre pieds cet hiver ?


    Non ! C'est même hors de question. Non seulement je pense que courir sans fers ne lui conviendrait pas, mais avec un tel cheval, je ne peux pas prendre le risque de courir sans être sûr et certain qu'il fasse sa bonne valeur.



    • Vous présenterez également Valko Jenilat dimanche. Est-il toujours au mieux ?


    Valko Jenilat a remporté son principal objectif du meeting dernièrement dans le Prix des Cévennes. Il va désormais disputer les épreuves préparatoires et je pense que sa meilleure chance sera dans le Prix de Belgique puisque Bold Eagle et Carat Williams ne seront pas au départ. Il est toujours en super forme et n'a pas pris dur en dernier lieu. Il a le potentiel pour terminer dans les cinq premiers du Prix d'Amérique car c'est un vrai bon cheval, qui répond toujours présent et qui n'est pas affûté spécialement pour une course ou deux, comme le sont parfois certains chevaux qui passent l'hiver à Grosbois. 



    Billie de Montfort sera également de la partie...

    Oui, car la jument est fraîche et en forme, ce qui m'incite à la courir ce dimanche. Comme elle va, peut-être, faire le déplacement à Cagnes-sur-Mer en mars, je ne veux pas l'arrêter trop longtemps, raison pour laquelle elle pourrait également disputer le Prix de Bourgogne. Je vais la déferrer des quatre pieds pour l'occasion, ce qui lui est rarement arrivé. En longeant le rail, elle peut prendre la cinquième place. 



    • Et Booster Winner aussi...


    Il a bien couru dans le Prix des Cévennes, terminant cinquième tout près avec des ressources. Comme je sens le cheval en forme, il va prendre part aux “B” en essayant de se placer. Il est moins dur que Valko Jenilat, par exemple, mais c'est un vrai cheval de course...


    _________________
    On repart pour l'année !!

      La date/heure actuelle est Ven 20 Avr - 18:41