pronoturf-Elodie et Phil 59

Au Pays du Trot , Pronos sur toutes les courses au trot .

ELODIE ET PHIL59 VOUS SOUHAITENT LA BIENVENUE

Septembre 2018

LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Calendrier Calendrier

hippodrome de vincennes

hippodrome d'enghien

hippo auteuil-longchamp

hippodrome saint cloud

hippodrome maisons laffitte

hippodrome de caen

hippodrome de vichy


    GRAND PRIX DE BRETAGNE (Q+) : VALKO JENILAT CONFIRME, BILLIE SURPREND

    Partagez
    avatar
    elodie

    Messages : 11862
    Date d'inscription : 08/05/2011
    Age : 70
    Localisation : Dans le 08 - et c'est très joli ! oui ! oui !

    GRAND PRIX DE BRETAGNE (Q+) : VALKO JENILAT CONFIRME, BILLIE SURPREND

    Message  elodie le Lun 20 Nov - 12:46

    Après le forfait de dernière minute de Bold Eagle, qui n’était pas assez souple lors de son deuxième heat en raison d’un abcès à un pied, le Grand Prix de Bretagne (groupe II – International – 4 à 9 ans – 2700 mètres GP) redorait un caractère plus ouvert, ce dimanche 19 novembre à Vincennes. Malgré l’absence du numéro 1 de son écurie, Sébastien Guarato s’est emparé des deux premières places avec Valko Jenilat et Billie de Montfort.

    Après le forfait de dernière minute de Bold Eagle, qui n’était pas assez souple lors de son deuxième heat en raison d’un abcès à un pied, le Grand Prix de Bretagne (groupe II – International – 4 à 9 ans – 2700 mètres GP) redorait un caractère plus ouvert, ce dimanche 19 novembre à Vincennes. Malgré l’absence du numéro 1 de son écurie, Sébastien Guarato s’est emparé des deux premières places avec Valko Jenilat et Billie de Montfort.

    Que de rebondissements depuis deux jours, avant cette première « B », en ce qui concerne le crack Bold Eagle. Privé dans un premier temps de son fidèle partenaire, Franck Nivard, tombé vendredi soir, le fils de Ready Cash a finalement dû décliner la lutte. Victime d’un abcès (à un pied) à l’antérieur gauche, il a finalement jeté l’éponge après son deuxième heat, n’étant pas assez souple, dixit Björn Goop, le remplaçant de luxe. On retrouvera le double lauréat de l’Amérique au départ du GrandPrix du Bourbonnais, le 10 décembre prochain.
    Sébastien Guarato n’est pas homme à prendre un coup au moral et il l’a encore prouvé, en composant le couplé gagnant de cette première « B ».
    Charly du Noyer (n°5 – Y. Lebourgeois), parti sur les chapeaux de roue aujourd’hui, a laissé passer en bas de la descente Valko Jenilat (n°9 – E. Raffin). Le récent lauréat du Prix des Cévennes a pu ensuite contrôler jusqu’en haut de la montée, où Bird Parker (n°13 – J-Ph. Monclin) est passé à l’attaque, en compagnie de Bélina Josselyn (n°10 – J-M. Bazire). Le fils de Kepler a semblé devoir s’imposer facilement, mais c’était sans compter sur le rush final de sa compagne de boxes, Billie de Montfort (n°14 – D. Thomain), qui a foncé lorsqu’elle a eu le jour à la corde. Ils ont finalement franchi le poteau pratiquement dans la même foulée, mais le colosse a eu le dernier mot. La fille de Jasmin de Flore n’avait pas évolué sans ses quatre fers depuis le 29 mai 2016 (7e dans la finale de l’Elitloppet) et cela a visiblement pesé dans la balance.
    Sébastien Guarato a déclaré : « Valko Jénilat a pu prendre la tête comme il a voulu. On a cru qui contrôlait la course, mais Billie de Montfort lui a apporté une belle réplique. Le déferrage des quatre pieds a beaucoup joué aujourd’hui. Elle volait pour finir. Au départ, j’avais prévu de l’arrêter cet hiver, en vue du printemps prochain. Toutefois, elle m’avait emballé à Cagnes, où elle aurait dû battre Timoko et on a pris la décision de continuer. C’est superbe. Valko fait partie des 4/5 meilleurs chevaux d’âge du moment. Cela reste une excellente journée, même si on est déçu de par l’absence de Bold. »
    Charly du Noyer (n°5) effectue une bonne rentrée et empoche, par la même occasion, son billet pour la Belle du dernier dimanche de janvier.
    Bird Parker (n°13), toujours assez lent dans sa mise en jambes au poteau des 2700 mètres, se contente de la quatrième allocation, comme l’an passé.
    Shadow Gar (n°2 – P. Gubellini) crée la surprise. Après avoir dû se décaler du sillage de Bélina Josselyn sur ses fins, à la sortie du tournant final, la belle italienne a remis un bon coup de collier pour compléter la combinaison gagnante.


    https://youtu.be/Ir0ThwQr2VQ


    _________________
    On repart pour l'année !!

      La date/heure actuelle est Mar 25 Sep - 5:05