pronoturf-Elodie et Phil 59

Au Pays du Trot , Pronos sur toutes les courses au trot .

ELODIE ET PHIL59 VOUS SOUHAITENT LA BIENVENUE

Décembre 2018

LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier

hippodrome de vincennes

hippodrome d'enghien

hippo auteuil-longchamp

hippodrome saint cloud

hippodrome maisons laffitte

hippodrome de caen

hippodrome de vichy


    Vincennes-Samedi 5/05/18

    Partagez
    avatar
    elodie

    Messages : 12304
    Date d'inscription : 08/05/2011
    Age : 70
    Localisation : Dans le 08 - et c'est très joli ! oui ! oui !

    Vincennes-Samedi 5/05/18

    Message  elodie le Mer 2 Mai - 16:05

    Quinté Critérium des 4 Ans (Prix Conquérant) - Vincennes / R1 - C4 -

    Groupe I - Attelé - 240.000 € - 2.850 mètres - Grande piste - Corde à gauche - Terrain
    Pour 4 ans, hongres exclus, ayant gagné au moins 38.000 €. Sont seules admises à driver les personnes ayant gagné au moins trente-cinq courses dont dix au trot attelé (en étant titulaire d'une autorisation de monter à titre professionnel).

    Allocation :
    240.000 €
    Prix :
    108.000 €, 60.000 €, 33.600 €, 19.200 €, 12.000 €, 4.800 €, 2.400 €
    Primes :
    13.500 €, 7.500 €, 4.200 €, 2.400 €, 1.500 €, 600 €, 300 €






    1 Esperanzo M4
    Déferré pour la première fois des 4 pieds
    2850 M. Mottier D. Mottier 2a2a4a2a3a 1'12"1 97 440 €

    2 Eurêka du Fossé F4
    Déferré des 4 pieds
    2850 Y. Lebourgeois U. Nordin 3a1a6a4a1a 1'13"8 97 720 €

    3 Eternelle Délo F4
    Déferré des 4 pieds
    2850 M. Abrivard A. Rogier 4aDa5a5Da4a 1'12"5 116 450 €

    4 Etonnant
    M4
    Déferré des antérieurs
    2850 R. Westerink R. Westerink 3aDa2a2a2a 1'13" 124 600 €

    5 Elsa du Pommereux
    F4
    Déferré des 4 pieds
    2850 S. Roger S. Roger Da8a8a7a1a 1'12"2 146 250 €

    6 Ever Pride
    M4
    Déferré des 4 pieds
    2850 G. Gelormini S. Guarato 1a3a1a1a2a 1'12"2 156 300 €

    7 Earl Simon M4
    Déferré des postérieurs
    2850 F. Ouvrie J. Niskanen 1a2a5a1a1a 1'12"2 186 700 €

    8 Estola F4
    Déferré pour la première fois des 4 pieds
    2850 D. Thomain E. Ruault 1a6a6a6a3a 1'12"6 191 800 €

    9 Eléa Madrik
    F4
    Déferré pour la première fois des 4 pieds
    2850 E. Raffin W. Bigeon Da10a(17)3aDa 1'12"7 215 030 €

    10 Enino du Pommereux M4
    Déferré des 4 pieds
    2850 J.-M. Bazire S. Roger 2a5a1a2a8a 1'12"4 238 180 €

    11 Elisione Mag
    F4
    Déferré pour la première fois des 4 pieds
    2850 A. Abrivard B. Bourgoin 5a2aDa6a(17) 1'12"2 254 220 €

    12 Express Jet M4
    Déferré des 4 pieds
    2850 P. Vercruysse P. Vercruysse 4a4a2a6a1a 1'11"7 259 560 €

    13 Easy des Racques M4 -
    2850 J.-P. Monclin A. Buisson 6a3aDa5a5a 1'12" 284 790 €

    14 Elite du Ruel F4
    Déferré des 4 pieds
    2850 F. Anne F. Anne Da3a8a1a7a 1'12"3 299 800 €

    15 Erminig d'Oliverie F4
    Déferré des 4 pieds
    2850 F. Nivard F. Leblanc 4a1a3a3a2a 1'11"5 771 790 €





    Lauréate sur le tapis vert du Critérium des 3 Ans, après la disqualification d'Eridan, Erminig d'Oliverie tentera de réaliser le même exploit que Nikita du Rib, en doublant la mise dans le Critérium des 4 Ans, samedi, à Vincennes.

    Depuis 1970 et le sacre d'Arménie, seulement trois femelles ont inscrit leur nom au palmarès du Critérium des 4 Ans : Nikita du Rib (2005), Pirogue Jenilou (2007) et Darling de Reux, la tenante du titre. C'est dire la tâche qui attend Erminig d'Oliverie, vue l'écrasante domination des mâles.



    Comme vendredi dernier, Franck Leblanc est venu spécialement de Mayenne à Grosbois, lundi, pour se mettre au sulky de sa petite championne, avant de reprendre le train. “Quel froid ! Que sept degrés..., a-t-il signalé en préambule. Heureusement, ma jument a vraiment bien travaillé, en effectuant plusieurs heats avec différents partenaires. Je l'ai réveillée, comme la semaine dernière, et elle est beaucoup plus tonique.”



    Ses propos sont rassurants car, lors de la dernière sortie de la fille de Scipion du Goutier à Enghien, les commentaires allaient bon train après sa quatrième place. “Certes, elle s'était imposée début avril mais, après l'hiver, je l'avais laissée décompresser à la campagne. Elle n'est pas du tout marquée par son excellent meeting mais, là encore, avant cette ultime préparatoire, je ne l'avais pas trop bossée, préférant attendre les deux semaines avant le Critérium pour faire monter les tours. D'ailleurs, j'avais demandé à Franck (Nivard) de la courir cachée, en pensant au Critérium, car elle allait toujours devant. Cela ne s'est pas trop bien passé. De plus, elle n'était pas en mode compétition puisqu'elle était ferrée.  Je ne suis vraiment pas inquiet...”



    Avec Unique Quick, le professionnel de Ruillé-Froid-Fonds avait réussi le même exploit que Nikita du Rib, en menant lui-même au succès ce fils de Prince d'Espace en 2011 et 2012. Il se veut confiant pour samedi : “Sachant tout faire, elle est capable d'aller devant comme d'attendre, le propre des bons chevaux, et j'y crois.” Mais il tient à préciser : “Le “Niskanen” Earl Simon et le cheval de Pierre Vercruysse, Express Jet, sont deux sérieux clients. Avec “Erminig”, je pense que ce sont les trois chevaux de ce classique.”


    -----------------------------------------------------

    Qui marchera sur les traces de Darling de Reux ce samedi à Vincennes, dans le Critérium des 4 ans ? Si le plateau reste d’excellente qualité, on remarque tout de même des absents de marque, tels que les « Guarato » Ecu Pierji et Eridan. Le fils de Ready Cash n’a pas été jugé à 100 % pour son mentor.
    Erminig d’Oliverie (n°15) avait quelque peu décompressé avant sa prestation d’Enghien, où elle a dû se contenter de la 4e place. Sans ses fers, la fille de Scipion du Goutier devrait être nettement plus incisive cette fois. Earl Simon (n°7) a fait sensation dans le Prix Gaston Brunet et apparaît comme la valeur montante de la génération. Express Jet (n°12) évoluera sans ses quatre chaussures, comme lors de sa deuxième place dans le Prix de Sélection. Enino du Pommereux (n°10) a franchi un cap depuis plusieurs semaines. Ever Pride (n°6) a été gardé bien frais après son trophée dans le Prix Phaéton.

    -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


    Samedi à Vincennes. Lauréate du Prix Gaston de Wazières, dernière préparatoire au Critérium des 4 ans, Estola se présente en trouble-fête, dans une épreuve qui a réservé parfois des surprises. Son entraîneur, Emmanuel Ruault, se veut confiant.

    Pur produit de l’élevage Montesson, Estola est en plein progrès. Sa récente victoire l’a fait passer du statut d’outsider à celui de postulante aux premières places. Et si c’était elle la belle surprise de ce Critérium finalement plus ouvert qu’il n’y paraît ? Emmanuel Ruault nous présente sa pouliche.

    • Comment s’est déroulée la préparation d’Estola pour ce Critérium des 4 Ans ?

    La pouliche a vraiment bien travaillé avant ce grand rendez-vous. Vincent Lebarque s’en occupe beaucoup, car elle aurait tendance à être un peu nerveuse, mais tout est OK.

    • Elle vient de remporter le Prix Gaston de Wazières. Était-ce une grosse surprise ?

    Il faut avouer que l’on ne s’attendait pas à cette “petite” défaillance d’Erminig d’Oliverie. Lors de sa course précédente, elle terminait sixième, malgré un parcours le nez au vent, évidemment défavorable. Mais elle n’avait surtout pas démérité. Elle avait également fini troisième du Prix Reine du Corta, ce qui montre qu’elle n’est pas si loin que ça des meilleures. On savait que le jour où elle aurait un super parcours, elle ne serait pas incapable de les accrocher. De là à gagner, il y a une marge. La piste plate l’a sûrement avantagée également. Le chrono était très bon (1’13’’4 - 2.875 mètres, nouveau record pour une femelle de 4 ans). Elle a gagné le droit d’être au départ.

    • Elle sera déferrée des quatre pieds pour la première fois.
    Il est normal de tenter une telle chose dans ce genre de courses. On cherche à améliorer les performances. Cela ne devrait pas la gêner.

    • Quelle est sa principale qualité ?

    Elle s’adapte à tous les parcours et suit tous les trains. Samedi, le rythme devrait être sélectif. Si elle a l’opportunité d’être bien placée à l’entrée de la ligne droite, pourquoi pas espérer prendre une bonne place.

    • On sent qu’elle a franchi un cap ces derniers temps.

    Elle est devenue plus calme depuis quelque temps et cela se voit en course où elle finit mieux. Depuis le départ, c’était la meilleure au sein de l’écurie dans cette génération. Nous avions juste un peu peur au niveau mental. Niveau braquet, elle a de belles allures, et reste très efficace.

    • Elle sera finalement drivée par David Thomain.

    Björn Goop, avec qui elle a gagné à Enghien, ne pouvait pas venir. Nous avons ensuite demandé à Sébastien Ernault, qui serait venu spécialement pour elle, mais il avait des chevaux de son écurie à Graignes. Avec le forfait d’Eridan, David Thomain s’est retrouvé libre. Il a déjà piloté la pouliche à deux reprises et a même gagné avec elle.

    • Parlons aussi de vous. Depuis quand êtes-vous arrivé au sein de l’écurie Montesson ?

    Fin 2009. J’ai tout d’abord travaillé trois ans au côté de Claude Campain, qui était alors en place. C’était l’époque de Quarla. Quand il a pris sa retraite, je suis devenu entraîneur pour le comte Pierre de Montesson, que j’ai eu la chance de côtoyer. On essaye de perpétuer la tradition du mieux que l’on peut. C’est un superbe élevage avec environ vingt-cinq ou trente poulains qui rentrent chaque année. Estola m’a permis de gagner mon premier groupe II. Avec Votka Bleue, nous avions pris des places. Dans l’ensemble les résultats sont bons. La difficulté de ce métier est que cela perdure.


    _________________
    On repart pour l'année !!

      La date/heure actuelle est Mar 11 Déc - 18:53