pronoturf-Elodie et Phil 59

Au Pays du Trot , Pronos sur toutes les courses au trot .

ELODIE ET PHIL59 VOUS SOUHAITENT LA BIENVENUE

Septembre 2018

LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Calendrier Calendrier

hippodrome de vincennes

hippodrome d'enghien

hippo auteuil-longchamp

hippodrome saint cloud

hippodrome maisons laffitte

hippodrome de caen

hippodrome de vichy


    PRIX DE CHEVILLY (Q+) : ROMINOU CONFIRME

    Partagez
    avatar
    elodie

    Messages : 11862
    Date d'inscription : 08/05/2011
    Age : 70
    Localisation : Dans le 08 - et c'est très joli ! oui ! oui !

    PRIX DE CHEVILLY (Q+) : ROMINOU CONFIRME

    Message  elodie le Jeu 3 Mai - 20:09

    Le Prix de Chevilly (Handicap – 1.400 mètres NP – 52.000 € - 4 ans et plus), Quinté+ de ce jeudi 3 mai à ParisLongchamp, s’annonçait particulièrement difficile à déchiffrer. Longtemps enfermé, Rominou a trouvé un passage providentiel pour l’emporter.

    Seize chevaux, bien connus dans cette catégorie, étaient au départ du Prix de Chevilly, l’événement de ce jeudi à ParisLongchamp. Parti le plus vite, Greyway (8 – I. Mendizabal), s’est ensuite fait relayer par Borsakov (2 – E. Hardouin). Calaf (16 – A. Badel) conduisait le « wagon » de la deuxième épaisseur, pisté par Royal Vati (14 – T. Bachelot), tandis que Maytime (13 – E. Corallo) était piégée en troisième épaisseur.



    À l’open-stretch, le peloton s’est dirigé vers la corde, refermant ainsi le passage laissé libre pour les attentistes. Dans le dos des premiers depuis le début, le favori Snaad (4 – P.-C. Boudot) n’a ainsi jamais pu s’exprimer, terminant son parcours avec des ressources.



    À l’inverse, Rominou (15 – F. Veron), sur un troisième rideau côté corde, a miraculeusement trouvé une ouverture au premier poteau. Il a bien jailli et a fait la différence sur une belle accélération. Fabrice Veron a eu du sang froid : « Il fallait avoir les nerfs solides ! On peut penser que l’open-stretch nous aide, mais quand les leaders vont à la corde, sans gaz, ça bouchonne. Il a fallu patienter et attendre que le jour se fasse. Lorsqu’il en a eu l’occasion il a bien enclenché. Déjà la dernière fois, Cristian (Demuro) avait pris son temps et le cheval avait eu un bon passage. »



    Décalé à quatre cents mètres de l’arrivée, Dégrisement (12 – M. Guyon) a bien jailli pour se classer deuxième, devant Diway (3 – C. Soumillon), revenu de l’arrière-garde très bien terminer, en pleine piste. Calaf (16) s’est quant à lui montré courageux, pour finir quatrième, à l’image de Maytime (13), cinquième, de peu, devant Xotic (11 – A. Crastus).


    https://youtu.be/IJ8E6YrSlBk


    _________________
    On repart pour l'année !!

      La date/heure actuelle est Mar 25 Sep - 1:24