pronoturf-Elodie et Phil 59

Au Pays du Trot , Pronos sur toutes les courses au trot .

ELODIE ET PHIL59 VOUS SOUHAITENT LA BIENVENUE

Novembre 2018

LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier Calendrier

hippodrome de vincennes

hippodrome d'enghien

hippo auteuil-longchamp

hippodrome saint cloud

hippodrome maisons laffitte

hippodrome de caen

hippodrome de vichy


    les faits marquants, jeudi 6 septembre, Lyon-Parilly, Jean-Claude Rouget

    Partagez
    avatar
    elodie

    Messages : 12148
    Date d'inscription : 08/05/2011
    Age : 70
    Localisation : Dans le 08 - et c'est très joli ! oui ! oui !

    les faits marquants, jeudi 6 septembre, Lyon-Parilly, Jean-Claude Rouget

    Message  elodie le Jeu 6 Sep - 19:58

    Mon Ouragan ouvre son palmarès.
    Lors de sa dernière sortie, à Deauville, Mon Ouragan n'a pas été des plus chanceux, devant longtemps temporiser avant de bien finir. “Nous avons été très malheureux la dernière fois, à Deauville, analyse Christophe Soumillon, son jockey. Si cela s'était mieux passé, nous aurions donné plus de fil à retordre au lauréat, lequel, dans la foulée, a échoué d'un rien dans un groupe. Il est encore assez immature, il va progresser. Aujourd'hui, je l'ai déjà trouvé changé.” Bon finisseur, Rajah, qu'il fallait reprendre, se classe deuxième.



    Montviette double la mise.
    100 % de réussite pour Jean-Claude Rouget, qui après le succès de Mon Ouragan,selle la gagnante de la belle course du jour. Pouliche estimée, Montviette découvre un bel engagement et reste invaincue en deux sorties, après son succès dans le Prix des Marettes, cet été en Normandie. “Nous n'avons pas été très vite, explique Cristian Demuro, son pilote. Du coup, pour ne pas être pris de vitesse, on a démarré assez tôt, elle a un superbe finish. J'aimais bien sa sœur,La Cochère. Elle va progresser de course en course.” Une pouliche que l'on pourrait revoir dans le “Boussac”, le premier week-end d'octobre. Animateur, Hooking, sous les couleurs d'Antoine Griezmann, doit s'avouer vaincu. “Il est encore tendre, confie Philippe Decouz. Aujourd'hui, il a fait le job. J'ai bien aimé son comportement, les oreilles bien pointées, sachant qu'il n'était pas à 100 %.”


    _________________
    On repart pour l'année !!

      La date/heure actuelle est Jeu 15 Nov - 1:44