pronoturf-Elodie et Phil 59

Au Pays du Trot , Pronos sur toutes les courses au trot .

ELODIE ET PHIL59 VOUS SOUHAITENT LA BIENVENUE

Novembre 2018

LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier Calendrier

hippodrome de vincennes

hippodrome d'enghien

hippo auteuil-longchamp

hippodrome saint cloud

hippodrome maisons laffitte

hippodrome de caen

hippodrome de vichy


    2018, L’ANNÉE GOSDEN

    Partagez
    avatar
    elodie

    Messages : 12148
    Date d'inscription : 08/05/2011
    Age : 70
    Localisation : Dans le 08 - et c'est très joli ! oui ! oui !

    2018, L’ANNÉE GOSDEN

    Message  elodie le Mer 24 Oct - 19:28

    Rien ne sert de le présenter, tous passionné connaît son nom. L’homme au chapeau ne cesse de nous impressionner année après année ! 2018 restera comme un grand cru pour lui. Certes, nous ne sommes qu’à la fin octobre mais Monsieur Gosden nous a démontré toute l’étendue de son talent aussi bien avec les jeunes qu’avec les « vieux » chevaux et sur toutes les distances.



    Revenons d’abord ensemble sur quelques statistiques marquantes. Le maître de Newmarket compte de 34 victoires* de stakes cette année. Il a décroché 9 Listed, 7 Groupe III, 6 Groupe II et 12 Groupe I. C’est moins qu’Aidan O’Brien qui en est à 52 Groupe ou son confrère américain Chad Brown qui atteint le weekend dernier, le cap des quarante victoires de Groupe, mais tout de même ! Son nombre de victoires toutes compétitions confondues est fixé à 149, soit 7 victoires de plus que le champion jockey Sylvestre de Sousa. Le total de ses gains s’élève à 8.245.299 livres soit 9.334.502 euros. Cette somme est équivalente aux allocations versées aux deux premiers entraîneurs français réunis, à savoir : André Fabre et Jean Claude Rouget.



    Le charismatique professionnel anglais a brillé sur ses terres mais aussi hors de ses frontières (France et Irlande notamment). Et qui sait, il enlèvera peut-être une ou deux autres épreuves du côté de Churchill Downs dans moins de deux semaines à l’occasion du weekend de la Breeder’s Cup.



    John Gosden a réalisé quelques exploits qui resteront dans les annales. Il a eu l’audace de tenter le doublé dans le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe avec une pouliche n’ayant qu’une seule course dans les jambes de la saison, après près de 11 mois d’arrêts. Enable n’est pas n’importe qui, mais il fallait oser. Ils ont triomphé ! L’histoire retiendra que le célèbre metteur au point s’est imposé dans le dernier « Arc » de Longchamp avec Golden Horn et dans le premier de ParisLongchamp avec Enable. Il a également fait le doublé sur deux hippodromes ayant deux tracés classiques foncièrement différents.



    Il a réussi à remporter le challenge pour les stayers organisé par l’agence Weatherbys avec Stradivarius. Ce fils de Sea The Stars a enlevé la Yorkshire Cup (Groupe II), l’Ascot Gold Cup (Groupe I), la Goodwood Cup (Groupe I) et la Lonsdale Cup (Groupe II). Le million était donc garanti à toute l’équipe (propriétaires, entraîneur et jockey) ! Mais Monsieur Gosden s’est efforcé à garder son cheval en forme pour enlever le Qipco British Champions Long Distance Cup (Groupe II) à Ascot. Stradivarius ne recourra pas cette année. Il reste donc invaincu en 5 sorties !



    John Gosden s’est aussi armé de patience avec Craskman. Le lauréat du Prix Ganay (Groupe I) et de la Coronation Cup (Groupe I) a montré qu’il avait la tête ailleurs dans les « King George ». Le maître a donc attendu le terrain idéal pour son protégé et courir une seconde fois dans les Champions Stakes (Groupe I) à Ascot. Muni d’œillères, le fil de Frankel s’est montré transformé et a fourni la même valeur que l’an dernier à savoir 130. Le représentant de la famille Oppenheimer rentre dans le clan fermé des doubles vainqueurs de l’épreuve.



    Il a également fait rugir le 3 ans Roaring Lion à 5 reprises dans les Groupe I. Le champion trainer s’est même payé le luxe de le raccourcir dimanche dernier dans les Queen Elizabeth II Stakes (Groupe I). La vitesse et le courage de l’élève de Qatar Racing Limited ont fait le reste. Un exploit pour celui qui avait enlevé ses autres succès estivaux sur 2.000 mètres. Il ne reste plus qu’à savoir s’il sera du déplacement aux Etats-Unis avec sa compagne de box Enable.



    Enfin il s’est fait remarquer dans la catégorie des deux ans avec Calyx, rayonnant dans les Coventry Stakes (Groupe II) du côté d’Ascot. Mais surtout avec Too Darn Hot qui l’a façonné, en montant les échelons un par un. Une stratégie qui a payé puisque le poulain a triomphé dans les Darley Dewhurst Stakes (Groupe I) au début du mois dernier, rapportant par la même occasion un rating de 126. Invaincu en 2018, ce fils de Dubawi sera à suivre pour les classiques de 3 ans.



    John Gosden s’est distingué sur tous les plans. Ces deux seuls regrets peuvent peut-être être dans le Derby où Roaring Lion conclu second tout comme Lah Ti Dar dans le St Léger. Un succès aux Etats-Unis viendrait couronner une saison déjà pleinement réussie.


    _________________
    On repart pour l'année !!

      La date/heure actuelle est Jeu 15 Nov - 0:46