pronoturf-gégé23 et cyr87

Au Pays du Trot , Pronos sur toutes les courses au trot .

UNIVERS de PAN, CYRIL et Elodie vous souhaitent la bienvenue . Bonne Chance. Une pensée a notre ami Gégé

Décembre 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Calendrier Calendrier

hippodrome de vincennes

hippodrome d'enghien

hippo auteuil-longchamp

hippodrome saint cloud

hippodrome maisons laffitte

hippodrome de caen

hippodrome de vichy


    Jean-Claude Rouget : Revue d'effectif- 4/03/16

    Partagez
    avatar
    elodie

    Messages : 9839
    Date d'inscription : 08/05/2011
    Age : 69
    Localisation : Dans le 08 - et c'est très joli ! oui ! oui !

    Jean-Claude Rouget : Revue d'effectif- 4/03/16

    Message  elodie le Ven 4 Mar - 11:18

    Au 2 mars, 58 poulains et pouliches nés en 2013 entraînés par Jean-Claude Rouget ont gagné au moins une course. De quoi nourrir des ambitions pour la saison. Les prochaines semaines seront décisives. L'homme de Sers fait le point sur ses espoirs pour cette année 2016.

    La saison 2015 réalisée par les 2 ans entraînés par Jean-Claude Rouget a été prometteuse. Sur le papier, les potentiels sont extrêmement nombreux : “On a gagné beaucoup de courses avec les 2 ans en 2015 mais pas beaucoup de groupes, un seul je crois, avec Aboulie dans le Prix Miesque, rappelle Jean-Claude Rouget. Ce sont toujours de bonnes saisons préparatoires parce que les 2 ans sont des “bébés” complètement immatures. Ils ont très peu couru chacun, la plupart une ou deux fois, voire trois, pour préparer cette saison.”
    Les espoirs sont nombreux, donc, mais tout doit se concrétiser : “Aujourd'hui, c'est le moment difficile parce qu'on ne sait pas. On n'a pas commencé à les travailler sérieusement et tout va se jouer au mois d'avril. On va voir s'ils ont passé le cap, s'ils sont compétitifs à 3 ans ou si c'est plus difficile qu'à 2 ans. Là, la population est totale puisqu'à 2 ans, il y a à peu près la moitié des poulains à l'entraînement qui ne courent pas. Du coup, on ne sait pas. On voit tellement de choses annoncées qui ne se réalisent pas que je m'interdirai d'exposer quoi que ce soit.”
    Doit-on interpréter les engagements ? : “Le doute existe même pour ceux qui sont engagés dans les classiques. Les choix d'engagement entre les Poules et autres courses se font surtout sur les pedigrees. Les chevaux de 1.600 mètres sont aussi engagés sur 2.000 mètres car on voit que cela ne marche quand même pas mal. Ceux qui n'ont pas du tout de vitesse sont engagés dans le Jockey-Club ou le Grand Prix de Paris pour les poulains. Par ailleurs, la saison classique venant très vite, nous engageons aussi quelques inédits dans ces épreuves. Là aussi, c'est plutôt par rapport au pedigree. Les cas de chevaux qui n'ont pas débuté avant avril sont rares ; on a eu Valyra. Mais on préfère qu'ils aient montré quelque chose à 2 ans, sans avoir trop couru.”
    L'an dernier, War Dispatch avait lancé sa saison à Cagnes, un lieu important : “C'est un meeting intéressant pour nous, avec une piste très régulière. Nous amenons chaque saison trois ou quatre bons chevaux pour être sûrs de le réussir. Hurricane en fait partie. Il n'a couru que sur la PSF mais il n'y a pas de raison qu'il n'aille pas sur le gazon, qu'on craint en début d'année lorsque les terrains lourds peuvent tout fausser. La PSF donne des résultats plus réguliers du fait qu'on est certain d'avoir un bon terrain. Je ne crois pas qu'il y ait des chevaux qui fassent des survaleurs sur la PSF. En revanche, je pense que certains ne s'y plaisent pas du tout. J'en veux pour preuve, par exemple, la dernière course de Thewayyouwish, que je pensais voir gagner. Mais il ne s'est pas adapté du tout.”
    Il est trop tôt, donc, pour avancer des noms de pensionnaires de Jean-Claude Rouget pour la saison classique. Mais une chose est sûre : il faudra bien suivre ses 3 ans au cours du printemps. Il pourrait bien y avoir un bosquet de poulains attendus qui cache une forêt de révélations possibles.


    De solides espoirs




    “Le programme de Hurricane va sûrement être axé sur des distances un peu plus courtes que celles qu'il a courues jusqu'ici. Normalement, il va disputer le “Montenica”. Après, il peut prendre part au Prix du Pont-Neuf ou courir à Ascot, s'il a vraiment le niveau, dans les Jersey Stakes, qui est une course difficile car c'est un groupe III équivalant à peu près à un groupe II, sur 1.400 mètres en ligne droite. Un autre sport que ce qu'il a fait jusque-là. C'est un cheval qui a l'air d'avoir un gros potentiel et qu'il faut voir maintenant dans un autre contexte.



    Almanzor a disputé une course que j'aurais préféré ne pas courir : 1.400 mètres en terrain lourd à Saint-Cloud en fin de saison, je savais un peu où j'allais et cela s'est passé comme je le prévoyais. J'avais connu pareille mésaventure dans le Critérium International avec Le Havre. Le problème d'Almanzor, c'est de savoir s'il est plus un cheval de mile ou de 2.000 mètres. Nous hésitons pour sa rentrée entre le Prix La Force et le Prix de Fontainebleau. On fera en fonction de ses travaux du matin. C'est un bon cheval dont il faut oublier la dernière course. Il est bien physiquement et mentalement.


    Taareef est un bon élément. Lui et George Patton sont deux chevaux sur lesquels on compte. La date de leur rentrée dépendra beaucoup de l'état des terrains. Il ne faut pas trop les courir dans le lourd. Ils auront donc plusieurs engagements fin mars/début avril et nous aviserons après leur course de réapparition.


    Alnajmah n'a pour l'instant pas battu grand-chose mais elle a dominé ce qu'on lui proposait de battre. Elle est impressionnante et on l'a préservée volontairement en vue de cette année de 3 ans. On espère de bonnes choses avec elle.


    Les trois pouliches d'Al Shaqab, Qemah, Jemayel et Jadhaba, ont l'air bonnes. La dernière citée devrait faire sa rentrée dans le Prix Pénélope, le lundi 18 avril. Pour Qemah, ce devrait être le Prix de la Grotte.



    La Cressonnière
    est prévue pour le Prix La Camargo, une course mal située pour préparer un programme classique, mais c'est une pouliche qui s'adapte à tout et, si elle gagne bien, nous la laisserons sûrement fraîche pour la Poule d'Essai.”



    Marmogah
    a beaucoup beaucoup de vitesse. Elle restera vraiment autour de 1.200 mètres ; ce sera son truc.



    Mayyas n'a pas compris ce qu'on lui demandait. Heureusement, le jour de ses débuts, il a pu se faire emmener par un adversaire. La deuxième course est toujours délicate dans la tête d'un cheval ; il a confondu vitesse et précipitation. Il est rentré comme s'il n'avait pas couru... On va essayer de lui donner une ou deux courses écoles, tranquille derrière, pour lui faire comprendre que c'est à la fin de la course que ça se passe.



    Saryshagann
    va d'abord être vu sur les courtes distances. J'ai un peu de mal à le situer au niveau de cette aptitude. Un grand cheval dont je crois qu'il a beaucoup de vitesse.



    Claire de Lune n'a couru qu'une fois. Il faut la revoir. Elle va faire sa rentrée dans le Prix Rose de Mai. Elle est bien née et a bien gagné en débutant, sur l'hippodrome de Bordeaux que je juge comme le meilleur des quatre bons champs de courses du Sud-Ouest pour déterminer la qualité d'un cheval. Quand je débute à Bordeaux, je débute en principe de bons chevaux même si, comme je l'ai déjà dit, il faut qu'ils répètent le travail du matin. Fresh Air, qu'elle devançait, court un maiden samedi à Toulouse. On va pouvoir vérifier si la ligne est bonne.



    Rosay est gagnante de listed après son succès dans le Critérium du Languedoc et n'a plus beaucoup le choix des engagements. Elle peut rentrer dans le Prix Imprudence ou dans le Prix de la Grotte. Il est encore tôt pour arrêter un choix.



    Cela va être dur pour Aboulie. Elle a gagné à chaque fois d'un nez. Elle va courir le Prix Imprudence parce qu'elle n'a que ça à courir mais j'ai peur que ce soit difficile.



    Echauffour est à revoir. Je suis persuadé que c'est un bon cheval. Il va sûrement aller à La Teste, fin mars, disputer un maiden sur 1.800 mètres, sur une bonne piste, neuve. Après, on verra s'il peut aller au bon niveau.



    Get Back In Paris va débuter le 1er avril à Bordeaux. Il est tardif.



    The Turning Point
    sera très limité en distance. Il va courir entre 1.200 et 1.400 mètres, au niveau groupe III. Il était fatigué, un peu vidé, lors de sa dernière course. Là, il a l'air bien, mais on est vraiment dans la configuration où il va affronter des nouveaux venus.



    Magnolea est difficile aux boîtes, alors que c'est une très gentille pouliche. Malheureusement, elle a une appréhension des stalles de départ. En attendant, elle a de la qualité et on va commencer dans les courses B.



    Après avoir acheté Insensé à Osarus, je l'ai proposé à Monsieur Séroul dont je sais qu'il aime les produits de Slickly. Malheureusement, alors que ce n'est pas un cheval compliqué, Insensé a eu un gros coup de stress et a fait des difficultés pour entrer dans les boîtes à Toulouse. Il va donc débuter à Saint-Cloud, dans quinze jours.



    Zelzal est un poulain qu'on aime bien. Il a eu un petit problème de santé -une petite fêlure- à 2 ans. Il a l'air bien. Il va débuter gentiment, comme le font tous mes inédits, mais ça n'a pas l'air mal."


    _________________
    On repart pour l'année !!

      La date/heure actuelle est Lun 18 Déc - 2:27